Kuchisake onna, Ishii Teruyoshi (1996)


kuchisake onna 1996KUCHISAKE ONNA
口裂け女
Année : 1996
Genre : l’image a un joli grain (de folie ?)
Production : Softgarage / Nihon Soft System
Réalisation : Ishii Teruyoshi
Avec : Ichiryûsai Teisui, Hagiwara Naomi, Date Hideomi, Saitô Masumi, Shitashi Miho, Hirano Takahiro, Gamô Junichi, Ono Mizuho, Higuchi Ayano, Mochizuki Yûko, Shinohara Saki, Furusha Junichi, Kitano Moi, Miyajima Akira


Une employée, qui croit aux promesses de mariage de son jeune patron, accepte de subir une opération de chirurgie esthétique dans l’espoir de devenir vraiment belle. Cette sombre histoire serait-elle à l’origine de la légende de la Kuchisake onna ?

Après avoir assassiné son amante, et abandonné le cadavre près d’une petite rivière peuplée d’escargots et de limaces, un homme peu scrupuleux va bientôt être hanté par des visions pleines de… gastéropodes !

Ce petit garçon a commencé par tuer ses poissons rouges. Puis il a brûlé quelques hamsters, avant de les découper au cutter pour enfin s’attaquer à des chats. Maintenant, rongé par la jalousie, il semble difficilement accepter la grossesse déjà bien avancée de sa maman…

kuchisake onna 1996 02kuchisake onna 1996 05

kuchisake onna 1996 06kuchisake onna 1996 07

Le titre du petit film qui nous intéresse aujourd’hui (50 minutes) pourrait induire en erreur, puisque la Kuchisake onna n’est pas au centre du récit. Il s’agit en fait de trois histoires, trois légendes urbaines contées par un spécialiste du genre : Ichiryûsai Teisui. En guise d’entracte, après chaque chapitre, nous aurons même droit à de petits spots horrifiques très courts et complètement décalés. Réjouissant.

Les trois histoires principales, quant à elles, sont plutôt sympas à suivre si vous êtes passionné par les choses surnaturelles et un brin grotesques. Si le chapitre au sujet de la Kuchisake onna est somme toute relativement classique, celui à propos de la malédiction des limaces est plus surprenant ! La dernière légende, contant la folie s’emparant d’un jeune garçon habitué à torturer hamsters et poissons rouges, se laisse voir également, en particulier parce que l’on ignore jusqu’à la toute fin de quoi sera constituée la chute.

kuchisake onna 1996 08kuchisake onna 1996 09

kuchisake onna 1996 10kuchisake onna 1996 11

Ce DTV est par conséquent hautement improbable, et son ambiance estampillée horror video mid-90’s fonctionnera si vous êtes attaché aux différences de traitement du cinéma d’horreur selon les époques. Le V-Cinema des années 90 est en effet radicalement différent de celui qui sévit actuellement et, personnellement, j’aime bien me le rappeler en replongeant de temps en temps dans cette atmosphère étrange, ce grain particulier de l’image…avec la nostalgie portée comme un drapeau et non comme un fardeau.

Pas très bien filmé, pas toujours super inspiré ni correctement interprété, KUCHISAKE ONNA devrait malgré tout plaire à celles et ceux qui aiment un certain V-Cinema. Celui qui ose sans en avoir nécessairement les moyens.

Oli :         drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2

________________________________________________

Quick Review in English:

+ V-Cinema of the 90’s was really different, it’s good to remember it
+ The photography, the plots…I like this mid-90’s V-Cinema astmosphere
+ Three stories, two short horror spots and the great Ichiryûsai to introduce everything
+ Yes, the stories are introduced like a real Kaidan night, it’s a good idea

– Don’t watch this movie for the camera work or the actors
– It’s just cheap V-Cinema from the nineties, nothing more nothing less

kuchisake onna 1996 12

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Kuchisake onna, V-Cinema, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Kuchisake onna, Ishii Teruyoshi (1996)

  1. Oli dit :

    J’ai découvert ce film via le site Gyao!
    Explications ici : https://echecetcinemat.wordpress.com/gyao/

  2. 4TESQ dit :

    Wow, where did you get a copy of this film? I have been looking for a copy myself.

  3. tears dit :

    i have this movie,if you want to watch it, you can tell me。my email is 285749960@qq.com
    and my forum is here。http://www.rarefilm.net/forum.php?mod=viewthread&tid=793&highlight=%C1%D1%BF%DA%C5%AE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s