Shika – Sea of Love, Shibata Gô (2013)


shika sea of love twin peaks black lodge terror factory osakaSHIKA – SEA OF LOVE
鹿・Sea of Love
Année : 2013
Genre : cerf vidé
Production : Black Lodge
Réalisation : Shibata Gô
Avec : Shikami et Fukuda Mitsuchika (aussi directeur photo)


Un fauteuil vide. Une salle striée de couleurs étranges. Une femme dans le fauteuil – qui n’est donc plus vide. Elle commence à se maquiller.
En écoutant une reprise de SEA OF LOVE.
Et en apercevant des choses.

shika sea of love 01shika sea of love 02

Pour le 23ème anniversaire de la cultissime série TWIN PEAKS, une petite exhibition a été organisée à Osaka, à Namba plus précisément, dans un magasin cumulant le bis, les goodies étranges et parfois de mauvais goût (des tee-shirts d’Abe Sada, miam) : Terror Factory. Un lieu hautement sympathique, qui propose notamment de très jolis tee-shirts. L’évènement, intitulé « Black Lodge – Twin Peaks 23th Anniversary Exhibition » a donc pris place dans les petits locaux de Terror Factory du 27 avril au 12 mai 2013. En plus de pouvoir trouver tout un tas d’objets en rapport avec la série de David Lynch vendus spécialement pour l’occasion (même de la tarte aux cerises – mais il n’y en avait plus quand je suis passé !), il est possible d’y trouver des œuvres de Yokouchi Fumihiko et d’y visionner un très court métrage de 10 minutes réalisé par Shibata Gô (OSOI HITO) en hommage à TWIN PEAKS.

shika sea of love 03shika sea of love 04

Tourné en huis clos, mais absolument pas en plan fixe, SHIKA (« cerf ») – SEA OF LOVE est un film minimaliste, nimbé de folie douce illustrée ici par une femme au visage hallucinée au maquillage qui basculera du magnifique à l’effrayant. Agrémenté de quelques effets visuels dont Shibata Gô a le secret (certains de ses vidéo clips sont magnifiques), SHIKA – SEA OF LOVE est un très court voyage vers le passé déjanté de TWIN PEAKS avec en toile de fond la chanson SEA OF LOVE étrangement reprise pour l’occasion. Pour les fous. Et les nostalgiques. Voire même les deux.

Le court métrage en question est uniquement visible à Terror Factory (jusqu’au 12 mai 2013). J’ignore s’il sera diffusé sur d’autres médias –  mais à l’heure du « tout Internet », l’espoir est permis. Mon appréciation de SHIKA – SEA OF LOVE est par conséquent hautement subjective, et englobe à la fois le petit voyage pour me rendre dans ce lieu paumé dans un bâtiment un peu glauque en haut d’escaliers escarpés, l’écran de piètre qualité qui ajoutait un petit quelque chose d’inexplicable à l’ensemble et, enfin, le court métrage en lui-même dont l’atmosphère Lynchienne était encore renforcée par l’ambiance qui régnait dans ce petit magasin repeint pour l’occasion aux couleurs des rêves rouges et déjantés de la série TWIN PEAKS.

Oui, le fire walked with me.

Oli : drapeau2 drapeau2 drapeau2

PS : désolé pour la mauvaise qualité des images

[EDIT 13 mai 2013] le film est désormais dispo sur Youtube :

_______________________________________________

Quick Review in English:

+ Short movie by Shibata Gô for the 23th anniversary of TWIN PEAKS
+ You can only watch it at Terror Factory, in Osaka until may 12 – the admission is free
+ Weird atmosphere especially when you find this small shop in an old building!
+ Good visual tribute to TWIN PEAKS
+ Interesting event in Osaka: a short movie, t-shirts and weird stuff about TWIN PEAKS
+ The people are very nice at Terror Factory, and this little shop is amazing
+ During a few days you could even eat some cherry pie!

– There was not cherry pie left when I went to Terror Factory🙂
– Don’t expect a very good screen to watch SHIKA SEA OF LOVE
– Will this short movie be released on the Internet, for instance?

shika sea of love twin peaks
shika sea of love twin peaks image 2
shika sea of love twin peaks image 3
shika sea of love twin peaks black lodge

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s