Kuso subarashii kono sekai, Asakura Kayoko (2013)


its a beautiful dayKUSO SUBARASHII KONO SEKAI, aka It’s a Beautiful Day
クソすばらしいこの世界
Année : 2013
Genre : violeurs de grand chemin
Production : Booster Project / Eleven Arts
Réalisation : Asakura Kayoko
Avec : Kkobbi Kim, Ohata Nanako, Kitamura Akihiro, Shijimi, Kanamoto Chika, Abe Tomoyasu, Adam LaFramboise, Julian Curtis, Marty Hrejsa, Tiffany Pulvino, Andy Maloo, Michael Villar


Cinq jeunes Japonais étudiant à Los Angeles (mais ne parlant pas un mot d’anglais) et une Coréenne un brin moralisatrice partent pour un petit voyage en voiture dans l’arrière-pays californien – un brin désertique. Deux frères détrousseurs de grand chemin (et accessoirement violents psychopathes), vont les prendre en grippe.

its a beautiful day 01its a beautiful day 04

its a beautiful day 02its a beautiful day 05

Le slasher n’est pas un genre de prédilection au Japon, un pays qui aime pourtant l’horreur…mais à sa sauce uniquement. S’agit-il de la raison pour laquelle une réalisatrice japonaise a choisi les States*, berceau du slasher sauce Ketchup sucré un brin ragoutant, pour tourner son slasher à elle ? Je l’ignore…en tout état de cause, le projet IT’S A BEAUTIFUL DAY a tout pour intriguer le spectateur déviant. Je résume donc le CV de ce long métrage : un slasher réalisé par une Japonaise en Californie, avec un casting en grande partie japonais (dont Kitamura Akihiro déjà vu dans l’excellent THE HUMAN CENTIPEDE et Shijimi qui, elle aussi, a un joli CV – Cul Voyant), une actrice sud-coréenne, des membres découpés à la hache et une espèce de twist ridicule ou génial (suivant votre point de vue) intervenant à la fin du premier tiers du récit – mais vraiment le genre de truc impossible à anticiper, même si vous êtes prévenus !

Pour un slasher, IT’S A BEAUTIFUL DAY est relativement correct, même s’il se situe à mille lieues des bons titres du genre sévissant aux États-Unis. Quelques scènes de violence fonctionnent plutôt bien, les méchants sont très méchants (encore des caricatures de dégénérés vivant en pleine cambrousse, merci pour eux) et comme le veut la tradition les jeunes victimes potentielles sont toutes suffisamment désagréables pour que l’on s’amuse à les voir se faire étriper. Ainsi, et bien que résidant aux États-Unis pour leurs études, les Japonais du film sont des abrutis finis renfermés sur leur communauté et incapables de prononcer le moindre mot en anglais (comme la réalisatrice est japonaise, on ne peut pas l’accuser de verser dans la discrimination gratuite) et même la petite Coréenne, sympathique au premier abord, finit par taper sur le système à force de répéter qu’elle est une super étudiante visant les meilleures écoles.

its a beautiful day 06its a beautiful day 08

its a beautiful day 09its a beautiful day 07

Film d’horreur quelconque en apparence, IT’S A BEAUTIFUL DAY va donc prendre une direction totalement inattendue une fois arrivé plus ou moins à mi-parcours. Est-il possible de s’poiler avec un slasher ? Oui, donc si vous ne souhaitez pas connaitre le fin mot de ce twist bizarre qui n’en est d’ailleurs pas vraiment un, arrêtez la lecture de cette chronique dès maintenant.

Vous êtes toujours là ? Soit. Donc, tandis qu’une jeune fille est torturée puis violée (Shijimi comme par hasard, vous ai-je déjà parlé de son CV ?), une autre Japonaise est poursuivie par un deuxième tueur. A la suite d’une drôle de bagarre affreusement mal filmée (c’est fait exprès pour suggérer un truc fantastique à la TOKI WO KAKERU SHÔJO, mais quand même…), la petite Japonaise et son assaillant vont tomber ensemble… L’homme ne se relèvera pas…enfin pas vraiment. La Japonaise qui, elle, a survécu, n’est plus elle-même, puisque son corps est désormais « habité » par le tueur ! Oui, les deux individus ont échangé leurs enveloppes corporelles ! Je vous avais dit qu’il fallait vous accrocher ! Une horde d’extraterrestres débarquant au beau milieu du film VENDREDI 13 m’aurait fait le même effet… Bref si l’on a tout d’abord du mal à se remettre la mâchoire en place, il faut bien reconnaitre que ce retournement de situation pour le moins osé, décalant la source du mâle, permet à la réalisatrice (aussi scénariste) de renouveler le suspense de son intrigue – et en plus une maid tueuse prend la place d’un redneck : oui on y gagne clairement au change ! Par contre la Japonaise qui parle alors anglais avec un accent à tailler au couteau (littéralement ?), ça la fout un peu mal puisqu’elle est supposée « être » un homme californien…

Nul, soigné, sympa, original, saignant, grotesque…IT’S A BEAUTIFUL DAY est un slasher étrange qui surprend – dans le bon ou le mauvais sens du terme, ça je n’en sais rien…pour me décider je vais peut-être jouer à pile ou fesses (celles de Shijimi, of course*).

* à prononcer avec l’accent américain sauce chewing-gum

Oli :         drapeau2
Yasuko : drapeau2

Trailer (sans réel spoiler) :

______________________________________________

Quick Review in English:

+ Japanese Slasher movie shot by a Japanese woman director in California: strange?
+ Really violent scenes, with good gore effects
+ Not a huge budget movie I guess, but it’s pretty well shot – most of the time
+ A strange kinda twist just after 20-30min: a thing never seen before!

– A strange kinda twist just after 20-30min: a thing never seen before!
– Yes: you may find this « twist » (it’s not really a twist) ridiculous…
– The suspense is not so addictive…this movie is not a very good Slasher after all

its a beautiful day IMAGE 6

its a beautiful day IMAGE 1

its a beautiful day IMAGE 2

its a beautiful day IMAGE 3

its a beautiful day IMAGE 4

its a beautiful day IMAGE 5

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Gore, Horreur, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s