Daimajin ikaru, Misumi Kenji (1966)


daimajin ikaruDAIMAJIN IKARU, aka Wrath of Daimajin
大魔神怒る
Année : 1966
Genre : pierre qui roule écrase les mousses
Production : Daiei
Réalisation : Misumi Kenji
Avec : Hongô Kôjirô, Fujimura Shiho, Marui Taro, Kanda Takashi, Fujiyama Kôji, Hamada Yûji, Hashimoto Chikara, Hiraizumi Sei, Hojo Jutarô, Ito Yoshitaka, Kagatsume Kiyokazu, Kanbe Hyôsuke, Koyanagi Keiko, Kuroki Hideo, Matsuda Gôbu


Les villages de Chigusa et Nagoshi vivent paisiblement, seulement séparés par un grand lac au milieu duquel trône une île mystérieuse…demeure éternelle de la statue de Daimajin. Un dieu craint, et respecté.
Un seigneur aux affreux relents de dictateur va alors renverser les chefs de chaque village, et s’approprier les lieux sans respecter le moins du monde leurs occupants. Vexé par la résistance de certains nobles et de quelques courageux villageois, qui en appellent à la justice impitoyable de Daimajin, le nouveau seigneur va prendre la décision de dynamiter purement et simplement la statue de ce dieu séculaire.

daimajin 2 06daimajin 2 01

daimajin 2 02daimajin 2 07

DAIMAJIN IKARU n’est pas la suite du premier film, mais plutôt une variation sur un même thème – les trois longs métrages de la trilogie ne sont liés entre eux que par la présence commune du dieu Daimajin. Le principal reproche que l’on pourrait faire à ce deuxième film (sorti la même année que le premier, je vous le rappelle), concerne ses ressorts narratifs : ils sont identiques à ceux du précédent DAIMAJIN. Un tyran renverse un clan, prend possession de deux villages et fait couler le sang, tandis qu’un certain nombre d’irréductibles tentent de survivre dans la résistance, ou la fuite. La statue de Daimajin, édifiée cette fois-ci sur une île située entre les deux villages en question, sera carrément dynamitée par l’horrible seigneur – qui ne supporte pas que des villageois puissent craindre et respecter un dieu de paille davantage que sa main de fer.

daimajin 2 05daimajin 2 03

daimajin 2 09daimajin 2 11

Réalisé par le légendaire Misumi Kenji, DAIMAJIN IKARU est légèrement plus rythmé que l’opus précédent, et si les trames se ressemblent, ce nouveau scénario s’avère être plus trépidant que la premier. En gros, il s’agit d’un bon jidai-geki avec ses traitrises, ses morceaux de bravoure, quelques scènes très bien senties (la manière dont les tueurs s’infiltrent dans le fort au début) et une petite dose de suspense pour donner du liant au tout – la courageuse jeune femme finira-t-elle brûlée vive sur son échafaud ?

La photographie absolument magnifique teintée de poésie, les décors magistraux et un final explosif (Daimajin y singera Moïse !) viennent conclure avec maestria un film pour enfants vraiment remarquable – pour enfants, vraiment ?

Oli :         drapeau2 drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2 drapeau2

Trailer :

______________________________________________

Quick Review in English:

+ Daimajin strikes once again
+ « You’re one ugly motherfucker! »
+ Great special effects, beautiful sets, it looks like poetry
+ Misumi Kenji
+ The movie looks like a good jidai-geki film: plots, fights, murders, revenge…
+ Great musical score – as always with those movies

– The story is too similar to the first one
– Not a sequel: a new movie on the same thema

daimajin 2 IMAGE 08

daimajin 2 12

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Famille, Fantastique, Jidai-geki, Kaijû eiga, Oldies, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s