Real Jinrô Game, Yamada Masafumi (2013)


real jinrou gameREAL JINRÔ GAME
リアル人狼ゲーム
Année : 2013
Genre : where wolf ?
Production : Broadway
Réalisation : Yamada Masafumi
Avec : Kanna, Ôhashi Noriyuki, Matsunaga Hiroko, Katô Daiki, Tsuruoka Kazuki, Ôse Makoto, Hosoe Yuuko, Ishikawa Daiju, Matsunaga Takeshi, Motoyoshi Kazuki, Tamechika Anna

Huit personnes se retrouvent prisonnières dans un hangar. Elles sont toutes plus ou moins connectées à la mort d’une jeune femme, renversée par une voiture. Et quelqu’un semble décider à les faire payer…en jouant au Jinrô Game (Mafia Game). Mais si ce jeu propose généralement d’éliminer les membres d’un groupe un par un pour s’amuser…cette fois-ci l’élimination sera bien réelle !

real jinrou game 01real jinrou game 02

real jinrou game 03real jinrou game 04

Ne vous laissez pas embobiner par la jolie jaquette de ce DVD : dans REAL JINRÔ GAME il n’est aucunement question de loup-garou – et c’est bien dommage tant ce monstre occidental se fait rare, dans les différents médias japonais. Ce Jinrô Game (ou « jeu du loup-garou ») est en fait une variation du Mafia Game, dans lequel une minorité de joueurs (la Mafia) est informée de l’identité de chacun, et que la majorité (les Innocents) ignore tout. Des phases de Jour succèdent alors à des phases de Nuit. Le jour, les joueurs débattent sur leur identité et tentent de confondre la Mafia. Un vote survient alors durant lequel il faut éliminer une personne. La nuit, les membres de la Mafia peuvent « éliminer » l’un des innocents. Bien sûr, dans le film qui nous intéresse aujourd’hui, les éliminations sont réelles – et parfois sanglantes.

Avec REAL JINRÔ GAME, le talentueux Yamada Masafumi régresse totalement. Certes la direction d’acteurs est correcte pour un film de ce genre-là (le berger Yamada prend soin de ses ouailles), et on devine un budget extrêmement serré… Toutefois, ça n’excuse pas tout. Je sais que nous avons tous des factures à payer à la fin du mois, mais s’abaisser ainsi à exécuter les basses œuvres d’un producteur peu scrupuleux qui a senti le bon filon, c’est très décevant de la part d’un tel réalisateur, en particulier quand ce désastre survient après des films tels que EDO KAIDAN ou HITORI KAKURENBO SHIN GEKIJÔ-BAN.

real jinrou game 05real jinrou game 06

real jinrou game 07real jinrou game 08

En effet, il émane de REAL JINRÔ GAME l’odeur âcre de l’opportunisme, puisque ce panic movie en huis clos, tourné dans une espèce de hangar mal éclairé, ne propose rien que n’a déjà offert la concurrence – et dans concurrence, il y a « rance » je vous le rappelle. Très bavard, trop bavard, ce REAL JINRÔ GAME est un véritable supplice s’étalant sur près de 90 minutes : ennuyeux et déjà vu (déjà subi, devrais-je dire), le film de Yamada ne propose même pas de meurtres originaux ou de surprises dignes de ce nom – seule la fin, sympathique, m’a arraché un petit sourire.

Si le réalisateur est le berger et le producteur le loup, on se demande qui a le rôle du mouton…
Pourquoi vous me regardez tous comme ça ?!

Oli :         drapeau_blanc
Yasuko : drapeau_blanc

Trailer :

___________________________________

Quick Review in English:

+ If you like low budget panic movies shot in one single room…
+ The final explaination (about the real werewolves?) is fun

– Hard to believe that Yamada is the director of this movie
– Too much talking, never interesting, boring
– Even the murders are not fun to watch (for that kind of movie it’s a pitty)

real jinrou game IMAGE

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Survival Game, Thriller, V-Cinema, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Real Jinrô Game, Yamada Masafumi (2013)

  1. Et bien un grand merci pour ton avis, car je comptais me le prendra, j’avais noté le titre pour pas zapper et le commander dés que je le verrais pas très cher… mais du coup euh, je vais éviter (par contre j’ai craqué comme tu as vu sur le Sono Sion, et je verrais tout de même Sadako 3D 2… histoire de dire que j’ai vu toute la saga.. prie pour moi)

    • Oli dit :

      Ah mais je comprends tout à fait que tu souhaites voir tous les films d’une même série, même si ceux-ci commencent à sentir le boudin. Par contre, donner de l’argent aux producteurs des SADAKO, ça revient presque à les encourager dans leur entreprise de destruction des films d’horreur japonais. C’est la première fois que je dis quelque chose comme ça, mais SADAKO 2 mériterait presque d’être téléchargé illégalement.
      Pour le Sono, oui…épuisant pour moi. Depuis MINNA ESPER je ne supporte plus tous ces cris à répétition…

      • Oui c’est ça qui me fait un peu chier en fait, le prix du DVD en import pour voir le film. J’ai déjà donné trop d’argent à certains réalisateurs et producteurs (ouais, j’ai quasi tous les Koshizaka Yasushi à part un MISSING…). Je suis pas fan du téléchargement, je suis un collectionneur, j’aime les boites et tout raaaaah!
        Oui j’ai vu ça, en fait j’ai l’impression d’être le seul à avoir adoré ce film, mais il me brosse dans le sens du poil, entre tous les clins d’oeil, et ce perso de réalisateur qui veut faire son film qui… ben qui me fait juste penser à moi. Du coup l’hystérie m’a moins dérangée que celle du personnage féminin de HIMIZU par exemple. Comme quoi, les goûts et les couleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s