Senritsu kaiki file – Kowasugi! Shijô saikyô no gekijôban, Shiraishi Kôji (2014)


senritsu kaiki file kowasugi gekijoubanSENRITSU KAIKI FILE – KOWASUGI! SHIJÔ SAIKYÔ NO GEKIJÔBAN
戦慄怪奇ファイル コワすぎ! 史上最恐の劇場版
Année : 2014
Genre : pour Shiraishi, la faim justifie les moyens ?
Production : Prime Wave / New Select
Réalisation : Shiraishi Kôji
Avec : Ôsako Shigeo, Kuboyama Chika, Shiraishi Kôji, Ugajin Akihiro, Yoshida Yûki, Koaki, Kaneko Jirô


Kudô san se lance à nouveau dans la résolution d’un épineux mystère…de grande ampleur, cette fois ? C’est fort possible, tant la vidéo que lui a envoyée un fan de la série SENRITSU KAIKI FILE parait flirter avec le jackpot : oui, cette fois-ci Kudô san va saisir la balle au bond et enfin réalisé un film-documentaire destiné à être diffusé dans les salles de cinéma.

Accompagné de son assistante de toujours, la belle Ichikawa Miho, et de son caméraman fétiche, Kudô san part à l’assaut d’un village abandonné, prostré entre une montagne sombre et un gigantesque barrage hydraulique. Pour l’aider dans cette entreprise qui s’annonce bien plus risquée que les précédentes, Kudô san a également fait appel à un prêtre bouddhiste (et accessoirement exorciste), à une idole toute mignonne (passage obligé pour vendre un film au ciné !) et à un scientifique incrédule. Attachez votre ceinture : le voyage promet d’être mouvementé !

senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 01senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 02

senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 03senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 07

L’inénarrable Kudô san, le colérique réalisateur (fictif) de la série de documentaires fantastiques SENRITSU KAIKI FILE – KOWASUGI!, a tenu parole ! Souvenez-vous : dans l’épisode précédent, il annonçait en grande pompe la réalisation d’un film pour le cinéma – là où la série se cantonne généralement au Direct-to-DVD. Alors bien évidemment, il s’agit d’une sorte de boutade : la sortie dans une salle à Tokyo, une salle à Osaka (j’y étais) et une salle, je crois, à Nagoya, ne change rien au fond de l’affaire. Non, Shiraishi n’a pas vu son budget exploser. Et oui, ce nouvel et dernier épisode sent bon le V-Cinema, décomplexé certes, mais aussi un brin limité.

Pour conclure cette sympathique petite série de mockumentary, Shiraishi Kôji renoue avec l’ambiance « panic movie » de l’épisode dédié à Hanako san (le spectre des toilettes). En gros ça va à cent à l’heure et le réalisateur fou ne recule devant rien pour tenter de surprendre le spectateur. Il a aussi, cette fois, l’intelligence de plonger son intrigue dans un flou salvateur : la menace surnaturelle épouse-t-elle les formes de simples fantômes, d’un culte démoniaque mais bien humain, ou dévie-t-elle une bonne fois pour toute vers l’énigme extraterrestre ?

senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 04senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 05

senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 08senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 09

Qui dit « épisode final » dit bien évidemment « résolution de mystères tortueux ». En l’occurrence, le passé trouble de Kudô san, esquissé dans l’aventure dédiée à Hanako san, sera ici enfin explicité. Kudô san qui porte d’ailleurs le plus souvent tout le film à bout de bras : c’est lui, la star du récit ! Ses colères, ses mimiques, ses réactions from outer space : un régal absolu ! Le ton de l’intrigue tend ainsi souvent vers la comédie, tellement le personnage de Kudô san est caricatural et haut en couleur. Je vous le dis franchement : après six épisodes (inégaux, c’est vrai), le fabuleux Kudô san (interprété par le non moins génial Ôsako Shigeo) va vraiment me manquer !

Si vous êtes fan de cette petite série fantastique et décomplexée, qui ne se prend pas toujours au sérieux, ce dernier épisode devrait combler toutes vos attentes. Toutefois, si vous êtes allergique aux effets spéciaux « faits à la maison », aux situations grotesques et au style « caméra à l’épaule » (même si Shiraishi fait ça mieux que personne), ce n’est pas cet ultime chant du signe cabalistique concocté par Shiraishi Kôji qui devrait vous réconcilier avec son cinéma.

Oli :        drapeau2 drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2 drapeau2

Trailer :

______________________________________________

Quick Review in English:

+ This last episode of the KAIKI FILE serie will bring an answer to your questions
+ Ôsako Shigeo is fabulous, as crazy director Kudô san
+ Kuboyama Chika is a good actress, and she becomes more beautiful in each new movie
+ The best KAIKI FILE, with the TOILET NO HANAKO SAN previous story
+ Good mystery : is all this about aliens? Strange cult? Ghosts?
+ More violent than the previous movies. But funny too
+ Don’t take those movies too seriously

– It’s the last episode…I will miss Kudô san…
– As I said: don’t take this movie too seriously. For instance, the CGI are not so great…
– If you did not like the previous movies of this serie, you won’t like this one either
– It was aired in a few movie theaters, but don’t expect a big budget movie!

senritsu kaiki file kowasugi gekijouban 06

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Mockumentary, Science-Fiction, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Senritsu kaiki file – Kowasugi! Shijô saikyô no gekijôban, Shiraishi Kôji (2014)

  1. Erik Bossert dit :

    I watched without subtitles. What was the solved mystery? Was it aliens?

  2. Oli dit :

    La série revient en avril ! KOWASUGI will be back in April! コワすぎ!最終章 劇場予告

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s