Puzzle, Naitô Eisuke (2014)


puzzle japanese movie 2014PUZZLE
パズル
Année : 2014
Genre : casse-tête (au sens propre)
Production : Kadokawa / Pony Canyon / Dentsu
Réalisation : Naitô Eisuke
Avec : Kaho, Nomura Shûhei, Takahashi Kazuya, Sasaki Kokone, Tanaka Ryûzô, Ohwada Baku, Baba Fumika, Saeki Ryô, Tomita Keisuke, Watanabe Kai, Yagi Saori, Yoshimitsu Ryôta, Masaki Sawa


Quatre personnes portant des masques enfantins, vraisemblablement des lycéens, prennent une prof en otage. Ils commencent à la torturer et menacent de faire dégénérer leur jeu pervers si le directeur de l’école et ses invités n’acceptent pas de relever un drôle de défi : récupérer des pièces de puzzle disséminées un peu partout dans l’établissement. Ce qu’ils ignorent tous, c’est que le jeu ne fait que commencer…et que la triste Azusa, qui vient de faire une tentative de suicide, va avoir son mot à dire à propos des terribles évènements qui vont survenir.

puzzle 01puzzle 02

puzzle 05puzzle 08

Avec PUZZLE, on se retrouve face à un énième film « à la SAW ». Des pièges machiavéliques, un méchant qui tire les ficelles avec un soin pervers et un double degré de lecture qui permet au spectateur de « changer de camp » au rythme de l’aventure – vous risquez ainsi d’être tout d’abord dégouté par le mastermind (un lycéen – non je ne dévoile rien, il agit presque à visage découvert), puis vous comprendrez ses motivations, le condamnerez à nouveau en raison de dommages collatéraux inadmissibles puis vous attacherez peut-être à la jeune Azusa qui est, malgré elle, le rouage principal de ce mécanisme infernal.

Tiré d’un ouvrage de l’inépuisable Yamada Yûsuke, PUZZLE se laisse voir, surtout qu’il est réalisé par un technicien intéressant (Naitô Eisuke – SENSEI WO RYÛZAN SASERU-KAI). On retrouve la patte de ce réalisateur dans quelques plans bien léchés dont les plus marquants, en contre-jour, vous accueilleront dès les premières minutes du film en vous annonçant la couleur : rose flou, tendant vers le rouge sang.

puzzle 06puzzle 07

puzzle 03puzzle 04
Ci-dessus : le Jigsaw de l’ange…

Le design des pièges et cette illustration de l’horreur via une imagerie paradoxalement enfantine confèrent également une touche très décalée au film. Mention spéciale au casque videur de sang ressemblant à un jouet (à éviter au pied du sapin quand même), véritable clin d’œil énucléé au piège à ours inversé de la série SAW. Maintenant, il faut aussi avouer qu’en grattant un peu, on se rend vite compte que PUZZLE ne fait que réciter des codes déjà bien établis, vus et revus, qui n’ont ici été que légèrement retouchés. Voire à peine réinterprétés. Les spectateurs les plus pointilleux (oui toi là-bas dans le fond près du radiateur par exemple) risquent également de s’étrangler face à quelques éléments un peu grossiers présents dans le scénario – un lycéen capable de créer des pièges que n’aurait pas reniés le génial Jigsaw, ça fait un peu tache dans un film qui se veut très sérieux… Après comme je l’ai déjà dit, PUZZLE n’est pas forcément désagréable, surtout que l’actrice principale s’en sort bien, comme souvent. S’agit-il donc d’un film valant la peine d’être découvert ? A vous de voir : vous avez maintenant toutes les pièces du puzzle en main pour vous décider.

Oli :         drapeau2
Yasuko : drapeau_blanc

Trailer :

_____________________________________________

Quick Review in English:

+ A good young actress
+ A good director
+ Jigsaw’s kind of traps but they look like toys – funny

– That kind of « SAW movies », it’s almost always the same thing…
– A normal high-school student who can create incredible traps…
– A policeman who doesn’t have a gun on him. Never.

puzzle IMAGE 0

puzzle IMAGE 1

puzzle IMAGE 2

puzzle IMAGE 3

puzzle IMAGE 4

puzzle IMAGE 5

puzzle IMAGE 6

puzzle IMAGE 7

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Survival Game, Thriller, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Puzzle, Naitô Eisuke (2014)

  1. kiseiju69 dit :

    Je pense comme toi vis à vis de ce film ! L’actrice principale est vraiment excellente comme d’habitude, quelques scènes sont sympathique mais il manque un petit truc.

    • Oli dit :

      Tout à fait. Merci pour ce retour. Et welcome back !

      • kiseiju69 dit :

        Merci pour ta réponse ! Ca fait plaisir que tu te souviennes de moi ! :p Surtout, que ce soit au travail ou chez moi, je visite tous les jours ton blog même si je poste pas de commentaires.
        Ah oui ! Et depuis le temps, je réalise enfin mon premier voyage au Japon. J’arrive le 21/09/15 et je part le 11/10/15 ! Je profite du moment présent mais je n’arrête pas de penser à ce voyage !!!! Au réveil je pense à ça, au boulot je pense à ça, dans le bus je pense à ça, de partout !!!!!

    • Oli dit :

      Ah oui ton voyage au Japon ! Tu en avais déjà un peu parlé (à l’époque c’était seulement un projet je crois). C’est super si tu peux enfin réaliser ton rêve. En plus fin septembre il ne fera pas trop chaud, ça devrait être très agréable – et puis un peu plus de deux semaines, ça te laisse pas mal de choix de sites et villes à visiter. Avec le JR PASS, je suppose.

      • kiseiju69 dit :

        Oui exactement ! A l’époque, c’était plus un rêve qu’une réalité mais, depuis, j’ai rencontré pas mal de Japonaises (car il y a surtout des filles dans ma ville, je ne sais pas pourquoi) qui m’ont beaucoup appris sur le Japon, les expressions utiles etc … et j’ai enfin pu le concrétiser !!
        Je me suis inscrit à une session de 3 mois pour « grand débutant » du japonais. Semaine prochaine, le premier cour commence.
        Tout à fait ! je compte acheter le JR PASS pour deux semaines sur trois.
        J’arrive à Tokyo, l’hotel est réservé à « Sugamo » (à 10 minutes à pieds d’une amie jap, je pense que c’est utile d’avoir un point de chute si il arrive un problème divers). Je peux rejoindre à pieds Akihabara en 1 heure, Ikebukuro en 30 minutes etc … En gros, la première semaine, je me concentre sur Tokyo. Hâte de visiter les magasins de CD, il y a des tonnes d’albums Jap’ que je recherche.
        C’est cool car pas loin de l’hotel, il y a un « Mos Burger » hahaha, il parait que c’est meilleur que Mcdo (que j’aime pas trop).
        Je pense visiter d’autres villes dès la deuxième semaine. Objectif ; Osaka, Kyoto, Nara, Nagoya, Hiroshima et … et …… Okunoshima !! L’île des lapins. J’aime beaucoup les lapins.
        Si le temps est agréable, c’est encore mieux !
        Excuse moi pour ce gros pavé un peu HS !!

    • Oli dit :

      Ton voyage a l’air réglé bien comme il faut, c’est bien. Et avec le JR Pass, rien ne t’empêche d’improviser de temps en temps – le shinkansen devient un peu ton taxi perso, c’est le pied !
      PS : pas de soucis pour HS, ne t’inquiète pas !

      • kiseiju69 dit :

        Merci !
        En effet, j’essaye de régler mon voyage car c’est important, et comme tu le dis, j’improviserais sur place également ! Trop prévoir gâche parfois le plaisir de la découverte ou d’apprécier le moment présent. Le plus dur sera les premiers jours car commander à manger sera un brin difficile mais je m’adapte très vite.
        Dans ma tête, il y a tellement de choses dont j’ai envie de faire. Peut-être un peu trop haha.
        Après, je ne te cache que mon voyage au Japon est également une étape de mon prochain rêve : vérifier si je pourrais vivre dans ce pays. J’ai un petit projet en tête donc on verra. RIen est impossible, on a qu’une vie !!
        J’ai eu la même pensé pour le shinkansen. Un vrai taxi ! J’ai hésité à payer le JR Pass en première classe mais je pense que la 2nde classe au Japon n’a rien avoir avec celle en France.

    • Oli dit :

      Oui, inutile de payer la première classe. Le shinkansen en seconde classe c’est déjà le pied. Bien mieux que le TGV, à mon sens (pas de retard, employés hyper polis, un brin plus d’espace je trouve, le calme, etc.).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s