Tsugunai: Shinjuku Golden Gai no onna, Imaoka Shinji (2014)


tsugunai goldengaiTSUGUNAI: SHINJUKU GOLDEN GAI NO ONNA, aka Tsugunai: Shinjuku Gôrudengai no onna, aka The Woman of Shinjuku
つぐない 新宿ゴールデン街の女
Année : 2014
Genre : bars d’immeubles
Production : Inter Film
Réalisation : Imaoka Shinji
Avec : Kudô Shôko, Hayami Kyôko, Itô Takeshi, Takayama Yûya, Yoshioka Mutsuo, Nakamura Kyôko, Annie, Bito, Hiro Shinko, Ishikawa Yûya, Kabutomushi Yukari, Kakeda Makoto, Mizuhara Kanae, Shirô, Takamune Kenzô, Tobayama Bunmei


Shinjuku : quartier de Golden Gai. Une ville dans la ville, avec ses ruelles tentaculaires et ses immeubles bas. Le quartier de la nuit pour les gens qui aiment déambuler de bar en bar, de verre vide en verre plein. Toko, une femme taciturne, est assise au comptoir du Liumin. Elle boit seule. Et boit beaucoup…trop ? Contrairement aux apparences, elle n’a pas choisi cet établissement par hasard.

tsugunai goldengai 01tsugunai goldengai 02

tsugunai goldengai 03tsugunai goldengai 04

Le quartier Golden Gai est situé à Shinjuku. Des dizaines de ruelles, de petits immeubles et d’échoppes qui se mêlent, se chevauchent et s’entrecroisent…un peu à la manière de certains vieux amours déçus, de vieux amours repus. Un quartier paraissant tout droit sorti du passé, un Japon comme on n’en fait plus – comme on n’en parle pas toujours suffisamment ?

Le tour de force du réalisateur Imaoka Shinji, qui tourne ici quelque peu le dos aux règles de base du pinku (un carcan trop étroit pour son talent ?), c’est d’avoir réussi à faire de ce quartier le premier rôle de son film. Les rues respirent (la fumée et le foutre peut-être, mais elles respirent) et ses petits bâtiments paraissent tanguer comme des bateaux ivres. Comme les clients de ces nombreux petits bars qui poussent dans les endroits les plus improbables qui soient – peu importe l’espace, tant que l’on peut y installer deux ou trois chaises, un comptoir et des bouteilles. Ces petits bars sont de plusieurs sortes, et peuvent aller du Shot Bar, Gay Bar ou Girl’s Bar au Snack’s, ces derniers étant généralement tenus par des femmes d’un certain âge (parfois des hommes) sachant, l’expérience aidant, sympathiser avec leurs clients et ainsi les fidéliser sur la durée. Un havre de repos pour salarymen stressés, buveurs un brin paumés, quarantenaires solitaires ou simples amoureux de la nuit, de ses relents d’alcool et de ses volutes de fumée. Tous les Snack’s filmés dans TSUGUNAI existent réellement (dont le Liumin, actuellement tenu par Nomi san), conférant par la même occasion un cachet inimitable au long métrage d’Imaoka Shinji : un voyage en totale immersion dans le quartier Golden Gai – comme vous ne l’avez peut-être jamais vu ?

tsugunai goldengai 05tsugunai goldengai 06

tsugunai goldengai 07tsugunai goldengai 08

Mais TSUGUNAI n’est pas qu’un night trip dans un Japon peu connu et peu célébré, c’est aussi un ensemble de portraits finement ciselés, simples et touchants – un peu, juste ce qu’il faut, avec en toile de fond l’histoire de Toko, femme sortie de nulle part et qui semble connaitre le petit ami usé de Kazumi, la patronne du Liumin. Il sera alors question de blessures voire de cicatrices (apparente pour Kazumi, mais chut je ne dis rien), d’un très lourd secret que Toko porte désormais comme un fardeau (presque palpable, à en croire sa démarche si lourde) et d’une habile réflexion sur la jalousie et l’infidélité. Grandissime directeur d’acteurs, Imaoka Shinji fait ici confiance à des comédiens criants de naturel. Ni beaux, ni laids – des gens normaux, comme on aimerait en voir plus souvent dans le cinéma japonais.

Simple mais passionnant, presque enivrant, TSUGUNAI respire l’authenticité très documentée. Réalisateur de talent, Imaoka Shinji n’en oublie pas de faire un film pour autant : son long métrage ne relève aucunement du reportage mais bien du septième art. Art et cinéma…deux mots qui peuvent cohabiter, même si on aurait tendance à l’oublier lorsque l’on se cantonne au cinéma mainstream de l’archipel…

Oli :         drapeau2 drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2 drapeau2 drapeau2

Trailer :

_____________________________________________

Quick Review in English::

+ Great characters filmed by Imaoka Shinji
+ The Golden Gai in Shinjuku: incredible « city in the city » with its small streets…
+ …its low and old buildings…its bars and snacks: a real image of Night life in Japan
+ So natural actors and actresses!
+ The city has its own soul, but the characters are well written too…
+ …so no: this movie is not a documentary about Golden Gai, it’s a real and great film
+ Imaoka is a great director, the people he portrayed in his films are always interesting
+ The movie was shot in the real Golden Gai, in real bars
+ Do you recognize Liumin bar? Nomi san actually works there!
+ Very good story: interesting and touching – but not too much: just perfect

– Slow-paced movie, I like that. Do you?
– Do not expect a real pinku movie

tsugunai goldengai IMAGE 01

tsugunai goldengai IMAGE 02

tsugunai goldengai IMAGE 03

tsugunai goldengai IMAGE 04

tsugunai goldengai IMAGE 05

tsugunai goldengai IMAGE 06

tsugunai goldengai IMAGE 07

tsugunai goldengai IMAGE 08

tsugunai goldengai IMAGE 09

tsugunai goldengai IMAGE 00

tsugunai goldengai IMAGE 10

tsugunai goldengai IMAGE 11

tsugunai goldengai IMAGE 12

tsugunai goldengai IMAGE 14

tsugunai goldengai IMAGE 15

tsugunai goldengai IMAGE 16

tsugunai goldengai IMAGE 17

tsugunai goldengai IMAGE 18

tsugunai goldengai IMAGE 19

tsugunai goldengai IMAGE 20

tsugunai goldengai IMAGE 21

tsugunai goldengai IMAGE 22

tsugunai goldengai IMAGE 23

tsugunai goldengai IMAGE 24

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Drame, Love Story, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s