Mother, Umezu Kazuo (2014)


MOTHER umezu kazuo posterMOTHER
マザー
Année : 2014
Genre : allô maman, bobo
Production : Shochiku / Travis
Réalisation : Umezu Kazuo
Avec : Kataoka Ainosuke, Shingyôji Kimie, Maihane Mimi, Suwa Tarô, Nakagawa Shôko


Umezu Kazuo, un célèbre mangaka spécialisé dans l’horreur, accepte le principe d’un livre qui serait écrit par l’une de ses fans. Cette dernière va commencer par interviewer son auteur préféré en lui demandant de commencer par le commencement. Et celui-ci s’appelle « maman » ! C’est en effet la mère de Kazuo qui plaça un crayon entre les doigts de son fils alors que celui-ci n’avait pas encore un an. C’est aussi cette femme qui disparut dans d’étranges circonstances… Une mère dont le souvenir est encore très vivace pour Umezu…d’ailleurs le célèbre dessinateur n’a jamais caché avoir eu envie de la revoir – même sous la forme d’un fantôme…

MOTHER umezu kazuo 02MOTHER umezu kazuo 03

MOTHER umezu kazuo 04MOTHER umezu kazuo 05

Umezu Kazuo, l’un des mangaka les plus sympathiques et délirants du Japon, signe ici sa première réalisation pour le cinéma – où ses cases et ses bulles de sang ont déjà été maintes fois adaptées. Histoire de ne pas trop dépayser ses lecteurs, on y retrouve une thématique chère à l’auteur fou : la famille bancale et le mal qui trouve son équilibre dans une parenté déglinguée.

Détail amusant : dans MOTHER le vieil Umezu met  le jeune Kazuo en scène, avec pour l’interpréter un choix d’acteur judicieux (embonpoint excepté) en la personne de Kataoka Ainosuke. Hélas, après un début plutôt sympa, avec notamment l’agonie de la mère et ses étranges rêves très inquiétants et fort bien amenés (jusqu’à la chute avec la touffe de cheveux), MOTHER finit par ennuyer. Certes l’ambiance est plus ou moins travaillée, et le passage très champêtre une fois arrivé aux 2/3 du récit apporte une variété de ton bienvenue (jusqu’au misérable passage en POV)…mais l’intrigue ne fonctionne pas vraiment. On a du mal à y croire et à s’investir, tant la progression de l’histoire est simplette et les scènes choc dénuées d’impact.

MOTHER umezu kazuo 08MOTHER umezu kazuo 06

MOTHER umezu kazuo 09MOTHER umezu kazuo 07

On aurait pu pardonner ces soucis techniques si le film s’était voulu glauque et/ou exubérant. Mais même pas. MOTHER est sage, bien trop sage. Un comble pour le toujours très dissipé Umezu Kazuo, surtout que cette vraie-fausse histoire autobiographique, saupoudrée de références à d’anciens mangas, et bien ça aurait pu donner quelque chose de complètement dingue ! Au final on ne passe pas nécessairement un mauvais moment, en particulier si on est fan du bonhomme et si on ressent le besoin d’être indulgent vis-à-vis de ce vieux et gentil monsieur – qui a tant donné pour l’horreur malsaine à la sauce japonaise striée de rouge et de blanc (ketchup-mayo ?!).

Oli :         drapeau2
Yasuko : drapeau_blanc

Trailer :

_____________________________________________

Quick Review in English:

+ The first film directed by Umezu Kazuo, the crazy mangaka
+ A good main actor
+ A good idea, this real-fake story about Umezu’s life
+ If you like the guy, you may find this movie ok

– The first film directed by Umezu Kazuo, the crazy mangaka
– Is the movie too serious or sometimes too ridiculous?
– Not as crazy as Umezu’s mangas
– Including quiet parts is a good idea, but it doesn’t work, it’s boring

MOTHER umezu kazuo IMAGE 1

MOTHER umezu kazuo IMAGE 2

MOTHER umezu kazuo IMAGE 3

MOTHER umezu kazuo IMAGE 4

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, Umezu Kazuo, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s