DEATH 2: Ryûketsu jigoku, Ikeda Toshiharu (2004)


death 2 takeuchi rikiDEATH 2 RYÛKETSU JIGOKU
DEATH 2 流血地獄
Année : 2004
Genre : overdose
Production : Toei Video
Réalisation : Ikeda Toshiharu
Avec : Takeuchi Riki, Endô Kenichi, Yamaguchi Yoshiyuki, Masuko Kazuhiro, Masuko Tomoyuki, ERIKU, Ōkubo Takamitsu, Nakamaru Shion, Nakahara Shōko, Yamada Takako

Guy l’a promis à celle qu’il avait aimée, il y a vingt ans de cela : avant que le cancer ne l’emporte, il lui ramènera sa fille. Avec l’aide d’un flic corrompu, ce ne sera pas bien difficile. Mais Guy pouvait-il s’attendre à découvrir une jeune femme en si piteux état, rongée par la drogue et aux fréquents accès de violence ? Dans le même temps, la triade chinoise menée par les deux frères sanguinaires va comprendre, à ses dépens, que l’on ne s’attaque pas impunément au gang de Guy.

DEATH 2 takeuchi riki 01DEATH 2 takeuchi riki 02

DEATH 2 takeuchi riki 03DEATH 2 takeuchi riki 04

Lorsque j’ai loué le premier DEATH, j’ai été heureux de découvrir sa suite dans le même boitier. Oui, au Japon les deux longs métrages peuvent être loués ensemble pour le prix d’un. En réalité, on peut presque dire qu’il s’agit d’un seul et même film. DEATH 1 et 2 ont été tournés au même moment, avec les mêmes acteurs, dans les mêmes décors, et ils sont d’ailleurs sortis en même temps.

Cette fois-ci, Guy (Riki) se lance donc dans une guerre frontale avec les Chinois – afin de venger son jeune homme de main, Boya. Détail croustillant : Guy n’hésitera pas à flinguer froidement la petite amie de ce dernier. De même, une prostituée qui était au mauvais endroit au mauvais moment, se prendra une balle à bout portant. Une bête, Guy est une véritable bête. Un taureau sanguinaire inarrêtable qui voit du rouge partout. Mais ce DEATH 2 joue également la carte de la discrète émotion (très discrète, hein), puisque Guy acceptera de partir à la recherche de la fille de son ancienne amante. Il découvrira alors une jeune femme… défoncée à la cocaïne, vulgaire et violente. Pourrait-il s’agir de sa fille ? Alors que l’on s’attend à ce que Guy fasse preuve d’un peu d’humanité, le final viendra au contraire enfoncer le clou – de l’inhumanité ! Une réussite.

DEATH 2 takeuchi riki 05DEATH 2 takeuchi riki 06

DEATH 2 takeuchi riki 07DEATH 2 takeuchi riki 08

Mais une réussite sur le papier seulement, tant tout cela est une nouvelle fois mal emballé, techniquement pris par-dessus la jambe, sans aucun effort pour tirer le maximum d’acteurs pas vraiment doués ou pour donner vie à des décors bien ternes (quelques réussites cependant : le jeu dans les couloirs à la fin, ou le grand salon de Guy).

Malgré tout, et aussi improbable que celui puisse paraitre, j’ai passé un bon moment. Il faut dire que j’ai été élevé au bon grain du V-Cinema qui tache, et que quelqu’un de moins endurci aura sans doute plus de mal à encaisser ce petit film d’une heure et vingt minutes. Moi j’ai aimé le coup pied dans le cul permanent au politiquement correct, le bad trip passé au filtre décoloré (Ikeda’s touch) avec le mec qui danse sur une musique ridicule (j’ai fini par adorer, je ne dois pas être normal), Riki qui pète un câble en coupant les doigts d’un otage, Riki qui fait constamment la moue parce qu’il ne sait pas jouer autre chose, Riki qui tue trois ou quatre ennemis avec une seule rafale, Riki qui… maousse costo.
Adios !

Oli : drapeau2

La drogue, c’est mal !

_____________________________________________

Quick Review in English:

+ For Riki’s fans: he’s unstoppable in this movie. Cool, cold…
+ … And one of his bullets can kill several ennemies!
+ He kills men, innocent women. What a cold hearted bastard^^
+ Unexpected reactions from Guy: when he cuts fingers, faces a prostitute…
+ Not a good movie, but if you like cheap DTV with yakuzas… why not?
+ I surprised myself: the more I watched this movie, the more I liked it…
+ … Well, « like » is maybe a bit exaggerated

– Not well shot
– Bad photographie, the lightning looks like amator work most of the time
– Very low budget movie, keep that in mind (not enough to forgive everything, OK)
– The actors who play the Chinese brothers are not the best actors of the movie…

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 1

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 2

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 3

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 4

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 5

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 6

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 7

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 8

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 9

DEATH 2 takeuchi riki IMAGE 10

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Action, Polar / Film Noir, V-Cinema, Yakuza, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s