Kitano Makoto no omaera ikuna: Shinrei Dragon Road Hokuriku kanketsu-hen!, Kamakura Taisen (2015)


omaera ikuna april 2015KITANO MAKOTO NO OMAERA IKUNA: SHINREI DRAGON ROAD HOKURIKU KANKETSU-HEN!
北野誠のおまえら行くな。 心霊ドラゴンロード 北陸完結編!
Année : 2015
Genre : Kitano ne perd pas le nord
Production : Takeshobo / CS
Réalisation : Kamakura Taisen
Avec : Kitano Makoto, Nishiurawa, Kamakura Taisen, Okayama Yûji, Yoshida Yûki


C’est avec cet épisode de début 2015 que Kitano retrouve son vieux compère Nishiurawa. Ensemble, ils vont investir la région de Hokuriku, dans le nord du Japon. Sanctuaires étranges, statues démoniaques et pont maudit… Prêt pour une visite du pays du soleil levant comme vous ne l’avez jamais vu ?

Omaera ikuna hokuriku 01Omaera ikuna hokuriku 02

Omaera ikuna hokuriku 03Omaera ikuna hokuriku 04

Nishiurawa est de retour au casting des documentaires aux frontières de l’étrange OMAERA IKUNA. Il nous avait manqué, le bougre ! Il faut savoir que l’intéressé a été victime d’une terrible bactérie il y a quelques mois de cela, et qu’il a failli y laisser la vie – il en a ouvertement parlé lors d’un récent Kaidan Kai, à Osaka. La faute à «pas de chance»… ou la faute à l’entité Inugami, autour de laquelle Nishiurawa enquêtait plus ou moins à ce moment-là ?

Première étape sous la pluie, dédiée à Mikataishikanzeon (三方石観世音), un power spot supposé pouvoir soigner le mal qui vous ronge. Mais il faut payer pour cela – on ne perd pas le nord, à Hokuriku ! Avec l’une des pièces en bois vendue sur le site, représentant l’un de vos membres douloureux (main, bras, jambe…), il vous faudra frotter votre corps pour espérer faire disparaitre la douleur. En cas de succès, libre à vous de revenir pour remercier la divinité des lieux – les pièces en bois les plus célèbres, ayant permis les rétablissements les plus incroyables, sont d’ailleurs exposées dans une vitrine.

Après la visite du Motor Hotel, un lieu réputé hanté et abandonné en pleine nature, Kitano et Nishiurawa se rendent dans un endroit assez incroyable – kitchissime ou génial, c’est selon. Hanibe Gankutsuin (préfecture d’Ishikawa), un bouddha géant qui vous accueille et non loin de là, une descente dans une grotte aux relents d’enfer sur terre : des statues hallucinantes et marquantes – des êtres torturés et suppliciés habillés de mille couleurs (souvent rouge, d’ailleurs !), tout droit sortis de l’imagination d’un certain Hanibe Iwao.

Omaera ikuna hokuriku 05Omaera ikuna hokuriku 06

Omaera ikuna hokuriku 07Omaera ikuna hokuriku 08

Le pont Kumabashiri (de nombreux suicides y ont lieu) et le tunnel Ushikubi dégagent pour leur part un air de déjà-vu – il y a tellement d’endroits similaires, au Japon… Plus dérangeant : Chōso-ka kaibō-tai bochi. Durant l’ère Meiji, des étudiants en médecine de l’université de Kanazawa utilisaient les corps de volontaires (vraiment ?) puis ceux-ci étaient enterrés dans ce lugubre cimetière afin de leur rendre hommage. On raconte que des apparitions étranges auraient régulièrement lieu… Pour finir, Kitano se rendra sur la «falaise maigre», triste théâtre de nombreuses tragédies malgré elle, rendue célèbre en 1961 avec la sortie du film ZERO NO SHÔTEN, d’après un livre du célébrissime Matsumoto Seichô.

Au final, on peut dire sans se tromper que les documentaires OMAERA IKUNA s’enferment petit à petit dans une routine trop confortable. Le surnaturel laisse la place aux voyages décalés, ce qui n’est pas pour me déplaire – même si les hôtels vides et les tunnels sombres, on s’en passerait volontiers désormais. Si un jour vous souhaitez vous éloigner des sentiers battus et du sempiternel guide du routard… vous savez où puiser des renseignements hauts en couleurs et en destinations improbables !

Oli :         drapeau2
Yasuko : drapeau2

_________________________________________________

Quick Review in English:

+ New documentary about Hokuriku region
+ Interesting power spot: Hanibe Gankutsuin… Watch those statues eating human ears!
+ Dark cemetery, used during Meiji era for the corpses used in a medical university

– Tunnels, hotels, cursed bridges… Not so interesting…
– More a trip guide than a supernatural documentary

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 01

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 02

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 04

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 05

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 06

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 07

Omaera ikuna hokuriku IMAGE 08

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Documentaire, Télévision, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s