Ame onna, Shimizu Takashi (2016)


AME ONNA 4DXAME ONNA, aka A Rain Woman
雨女
Année : 2016
Genre : à conseiller si vous n’êtes pas imperméable au genre
Production : Joker Films / Shaiker
Réalisation : Shimizu Takashi
Avec : Seino Nana, Taguchi Tomorowo, Takahashi Yû, Nao, Miyabe Ono, Yanagi Shuntarô


Une jeune femme fait un cauchemar récurrent, durant lequel une petite fille, malmenée par une pluie battante, croise la route d’une dame terrifiante, tout habillée de noir. Parallèlement à ces déboires nocturnes, la jeune femme vit également un cruel passage à vide avec son petit ami, qu’elle soupçonne d’infidélité.

ame onna 4DX 001ame onna 4DX 002

ame onna 4DX 003ame onna 4DX 004

Que le film AME ONNA, qui traite de la célèbre légende urbaine d’une femme spectrale à la recherche de son enfant les jours de pluie, sorte au mois de juin n’est certainement pas un hasard : c’est en effet la saison des pluies, au Japon ! Son format par contre, est beaucoup plus surprenant : AME ONNA, qui ne dure que 35 minutes environ, n’est ainsi diffusé qu’au format 4DX. Et ce genre de salles, ça ne court pas les rues au Japon ! J’ai donc dû prendre mon courage à deux mains et partir en expédition à Hirakata, dans la lointaine banlieue (disons même la campagne) d’Osaka. Résultat des courses : après bien des pérégrinations (long voyage en train, quasiment aucun bus sur place, décision d’y aller à pied et arrivée au ciné juste au lancement du film), j’ai pu m’asseoir confortablement dans l’imposant fauteuil spécialement prévu pour les séances en 4DX. Sachant qu’il n’y avait que deux diffusions par jour, j’ai poussé un gros ouf de soulagement !

Qui dit 4DX dit bien évidemment gouttes d’eau qui vous tombent sur le visage, fauteuil qui bouge (qui saute allégrement parfois !), jets de fumée, brises de vent, sensations d’être saisi dans le dos, etc.  Mettons les choses au clair : un vrai bon film d’horreur n’a aucunement besoin de ces artifices pour fonctionner, bien au contraire. Une ambiance à tailler au couteau ne se bâtit pas sur des jumpscares. Ces derniers, trop nombreux, peuvent même avoir un effet particulièrement nocif : faire basculer le film d’horreur vers le « film de parc d’attractions », jouant sur la surenchère d’effets en tous genres. C’est plus ou moins le cas d’AME ONNA. Quelques surprises fonctionnent, bien évidemment, mais dans l’ensemble le film ne fait pas peur. On va dire qu’il est divertissant et que l’on s’amuse des gouttes de sang que l’on s’imagine recevoir en pleine figure ou du sol qui tremble légèrement lorsqu’un téléphone sonne tristement. Les effets les plus saisissants sont d’ailleurs les plus discrets : lorsque Shimizu Takashi joue habilement de sa caméra et que le fauteuil bouge presque imperceptiblement (lors d’un zoom, par exemple). C’est, à mon sens, toujours plus impressionnant qu’un jet de fumée et qu’une grosse secousse dans le fauteuil lorsque, à l’écran, un spectre saute au cou d’une victime.

ame onna 4DX 005ame onna 4DX 006

ame onna 4DX 007ame onna 4DX 008

Malgré son statut de court métrage réalisé pour amuser/épater la galerie en 4DX, AME ONNA n’a absolument pas été bâclé. Shimizu, jamais le dernier pour tenter des trucs (il faisait déjà de la 3D quand ce n’était pas si à la mode) nous livre un petit film efficace, noir et pluvieux à défaut d’être original (même si le scénario est un peu bizarre je trouve), et qui devrait divertir les spectateurs qui auront le courage de se rendre dans la salle adéquate. Si quelques détails piquent un peu (les séquences sous l’eau), on préférera s’en amuser pour profiter comme il se doit d’un simple petit divertissement horrifique et sensoriel qui passe savamment entre les gouttes du grotesque – parfois de justesse, certes.

Oli :         drapeau2 drapeau2
Yasuko : drapeau2

Une page de pluie-blicité :

__________________________________________________

Quick Review in English:

+ Shimizu likes to try new things (3D only movies when it was not so popular)
+ A 4DX only movie: it’s fun in the theater (water on your face, your seat is moving…)
+ When your seat is slighty moving to follow the video camera, it’s great!
+ Not really scary but fun to watch in 4DX
+ 35 minutes: that’s enough for that kind of movie

– As I said: not really scary, only a few jumpscares a really effective
– The story is not very original
– The kind of emotions you can have in a movie in a thema park…
– … You can like that, or not. I liked it, it was fun, not great at all but fun

ame onna 4DX 009

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s