Focus, Isaka Satoshi (1996)


FOCUS
フォーカス
Année : 1996
Genre : Asano vidéo et des bas
Production : Good Ace Pictures / Seiyu Production
Réalisation : Isaka Satoshi
Avec : Asano Tadanobu, Hirai Akira, Unno Keiko, Sano Tetsuo, Suzuki Ikkô, Nakata Atsuo, Tadaka Suki, Ono Yoshihiro, Hirano Takeyuki, Saito Hisami, Kawae Kentarô


Une petite équipe de télévision suit Kanemura, un jeune otaku passionné de CB qui écoute à longueur de journée les ondes dispersées des habitants de Tokyo. Appels téléphoniques privés, échanges impromptus via talkie-walkie ou réseaux de la police, le jeune homme s’amuse à espionner les inconnus. Le producteur de l’émission, pensant tenir là un documentaire qui sort des sentiers battus, va demander au timide et maladroit Kanemura d’aller un peu plus loin, cette fois…

FOCUS nous propose de suivre une équipe de télévision filmant toute la journée, caméra à l’épaule, un jeune otaku fan de CB (vous savez, ces émetteurs radio permettant de capter tout et n’importe quoi). Alors je vous vois venir avec vos gros sabots : qui dit « caméra à l’épaule » sous-entend found footage, caméra tremblotante et procédé pernicieux recyclé ad nauseam par les réalisateurs et producteurs les plus paresseux du septième art. Sauf que… Sauf que FOCUS est sorti trois ans avant THE BLAIR WITCH PROJECT, dix avant les débuts de Shiraishi Kôji (qui s’en est outrageusement inspiré) et dix-huit avant l’excellent NIGHTCRAWLER – qui partage tellement de gros points communs avec FOCUS qu’il ne peut s’agir d’une coïncidence…

La grande force de FOCUS, ce n’est pas seulement sa folle originalité. Tout d’abord cette caméra à l’épaule ne parait jamais encombrante ou maladroite. Tout est filmé avec naturel et précision, ici il n’est nullement question de gauche intrusion dans l’espace du spectateur : ce dernier regarde bel et bien un film, et pas un documentaire tourné avec une serpette rouillée. Non, pas de malaise ou d’envie de vomir à la clé – mieux, quelques scènes nocturnes surprennent par leur qualité et frisent le sublime, quand d’autres moments, parfois de longs plans-séquences, s’invitent subrepticement sans jamais paraitre forcés. Ensuite, comment passer sous silence le niveau de l’interprétation ? Le jeune Asano, qui avait déjà tourné pour Iwai Shunji, est tout simplement éblouissant. Il donne à son personnage d’otaku différentes facettes, toujours criantes de réalisme et souvent à l’origine de l’humour noir et décalé de l’intrigue.

On peut certainement dire de FOCUS que c’est un grand petit film. Sa nuit blanche fait rire noir, interpelle et dérange. On ne grince pas des dents, mais presque. Mieux : contrairement à son réalisateur qui est un peu tombé dans l’oubli, FOCUS a laissé une véritable trace dans l’histoire du cinéma… Mais encore faut-il faire l’effort de la voir.

Oli :        
Yasuko :

_____________________________________________

Quick Review in English:

+ 1996: when mockumentaries were not mockumentaries…
+ Before BLAIR WITCH PROJECT…
+ … before the movies of Shiraishi Kôji (who took so much from FOCUS)
+ … before NIGHTCRAWLER (a lot of similarities between the 2 films)
+ Great camera work, yes it’s like a mockumentary but it’s so well done
+ Great photography, especially at night
+ Sometimes really funny (dark humor)
+ Sometimes really disturbing
+ Asano is just fabulous

– Many people forgot about this movie… this important piece of cinema

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Mockumentary, Thriller, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s