Kimi no na wa, Shinkai Makoto (2016)


KIMI NO NA WA, aka My Name
君の名は
Année : 2016
Genre : au septième ciel ?
Production : Amuse / Kadokawa / Toho
Réalisation : Shinkai Makoto
Avec les voix de : Kamiki Ryûnosuke, Kamishiraishi Mone, Narita Ryô, Yûki Aoi, Shimazaki Nobunaga, Ishikawa Naito, Tani Kanon, Terasoma Masaki, Ohara Sayaka, Inoue Kazuhiko, Chafûrin, Hanazawa Kana


Mitsuha est une lycéenne, vivant à la campagne et qui aimerait un jour avoir la chance d’habiter à Tokyo. Taki est un citadin. Lycéen timide, mais travailleur : il est aussi serveur dans un restaurant italien. Secrètement amoureux d’une collègue plus âgée que lui, il n’a jamais osé faire le premier pas. Tandis qu’une comète colore le ciel japonais, les deux jeunes personnes vont, un jour, se réveiller dans le corps de l’autre ! Un tour de magie inexplicable qui va se répéter plusieurs fois par semaine…

KIMI NO NA WA est le film de la consécration pour Shinkai Makoto. Succès critique et public planétaire d’une telle ampleur que certains voient déjà en lui la relève d’un Miyazaki. Ce que je trouve un brin maladroit, tant les thématiques des deux hommes diffèrent. KIMI NO NA WA, en tous les cas, ne déçoit pas. Si, sur la forme, Shinkai Makoto confirme les progrès entrevus dans KOTONOHA NO NIWA (sublimes décors, personnages toujours perfectibles), sur le fond le réalisateur japonais recycle, avec grâce, ses thèmes de prédilection. À tel point que les amateurs de la première heure risquent d’avoir comme une impression de déjà-vu… surtout que le film s’inspire aussi grandement du superbe TENKOUSEI, de Obayashi Nobuhiko.

Dialogues qui se superposent amoureusement (KANOJO TO KANOJO NO NEKO), deux cœurs qui se parlent mais deux corps qui se rapprochent puis s’éloignent (BYOUSOKU 5 CENTIMETER), ou encore cette étrange gestion du temps, passerelle fragile entre deux amants mais dont les fondations semblent s’effriter (HOSHI NO KOE). En creusant un peu, on pourrait même voir un clin d’œil à KOTONOHA NO NIWA, dans la collègue de Taki, qui est en fait son ainée, sa senpai – miroir déformé des amours contrariés entre une femme mature et un homme plus jeune (un personnage de KOTONOHA NO NIWA apparait même dans KIMI NO NA WA !).

Film magnifique et maîtrisé de bout en bout, KIMI NO NA WA n’a pourtant pas reproduit, chez moi, le choc de ma première séance de HOSHI NO KOE, les larmes versées à la fin de BYOUSOKU 5 CENTIMETER, ou toutes ces émotions qui m’ont traversé durant le visionnage de KOTONOHA NO NIWA. En tous les cas, avec son nouveau très beau film et un dénouement plus grand public que d’habitude, Shinkai Makoto s’est ouvert, en grand, les portes d’un monde prêt pour des films d’animation adultes et profonds.

Oli :        
Yasuko :

_____________________________________________________

Quick Review in English:

+ Shinkai Makoto became famous with this movie: he deserves it
+ Like in THE GARDEN OF WORDS, scenery and landscapes are gorgeous
+ Beautiful story, sometimes dark, sometimes funny

– Not as powerful as the previous movies of Shinkai Makoto, for me
– Déjà-vu in SHE AND HER CAT, HOSHI NO KOE, THE GARDEN OF WORDS…
– … and BYOUSOKU 5 CENTIMETER, etc. And… TENKOUSEI!
– Maybe I was looking for something 100% original? Anyway; very good movie!

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Anime, Drame, Fantastique, Love Story, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s