Gymnopedies ni midareru, Yukisada Isao (2016)


GYMNOPEDIES NI MIDARERU, aka Jimunopedi ni midareru, aka Aroused by Gymnopedies
ジムノペディに乱れる
Année : 2016
Genre : After Pink Hours
Production : Nikkatsu
Réalisation : Yukisada Isao
Avec : Itao Itsuji, Ashina Sumire, Okamura Izumi, Tayama Yuki, Tajima Mayumi, Kijima Noriko, Nishino Shô, Kazamatsuri Yuki, Miyamoto Yuko, Miura Masaki, Itô Yôzaburô, Fujiwara Kisetsu, Mine Gôichi, Iwatani Kenji


Pour le 45ème anniversaire du Roman Porno, la Nikkatsu a, en 2016, commandé cinq films roses à cinq réalisateurs réputés – avec pour douce mission d’illustrer la vision moderne de la femme et de la chose sur grand écran. Les films en question sont WHITE LILY de Nakata Hideo (RINGU), AROUSED BY GYMNOPEDIES de Yukisada Isao (PARADE), ANTIPORNO de Sono Shion (HIMIZU), WET WOMAN IN THE WIND de Shiota Akihiko (GEKKÔ NO SASAYAKI) et DAWN OF THE FELINES de Shiraishi Kazuya (KYÔAKU).

Un réalisateur qui a connu une courte heure de gloire dans le passé, survit en faisant des films de seconde zone, et parfois très déshabillés. Homme à femmes, technicien désabusé, il va toucher le fond en perdant son dernier travail. Il va alors connaître une semaine complètement folle, peut-être pour oublier les blessures du passé ? Celles-ci semblent en effet n’avoir jamais cicatrisé… et pour cause.

Réalisé pour le 45ème anniversaire du Roman Porno cher à la Nikkatsu, JIMUNOPEDI NI MIDARERU nous renvoie au bon vieux temps du cinéma érotique intelligent – celui qui ne survit plus qu’entre les mains de quelques auteurs aux films aussi clairsemés que les zéros derrière leurs budgets (Imaoka Shinji, si tu nous entends…).

Avec ce film au sujet d’un réalisateur de seconde zone, qui connut autrefois la gloire avec un long métrage que la plupart des spectateurs ont oublié, la talentueux Yukisada Isao nous livre un portrait désenchanté, entre petits clins d’œil amusés teintés d’humour noir, et histoire tragique d’un drame annoncé. Homme à femmes en apparence, se peut-il que Shinji soit en réalité l’homme d’une femme ? Non-dits, scènes cocasses, scènes crues, JIMUNOPEDI NI MIDARERU cultive un sens aigu du contre-pied, du sourire incongru. Du joli petit cul.

Faut-il prendre Shinji en pitié ? Cache-t-il quelque chose sous ses airs bourrus, son regard désabusé ? À chacun de trouver sa réponse. Une chose est certaine : les pérégrinations de ce réalisateur en perdition programmée se suivent avec grand plaisir. Sorte de AFTER HOURS teinté de rose et prolongé sur une semaine entière, JIMUNOPEDI NI MIDARERU multiplie les situations inattendues en plongeant son personnage principal dans une succession de rencontres aussi improbables que lubriques, à la fois drôles et tristes. Oui, JIMUNOPEDI NI MIDARERU est presque ludique.

Oli :        
Yasuko :

Bande annonce :

_____________________________________________

Quick Review in English:

+ Thanks to Nikkatsu, we’re back into old times…
+ … when erotic cinema could be intelligent and deep
+ A good director for a good story, with a great Itao san
+ Reminds me a little of AFTER HOURS
+ Sometimes funny, sometimes dark…
+ Good erotic scenes
+ Beautiful ending

– We should have more erotic movies like that

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Comédie, Drame, Pinku, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s