Gok-seong, Na Hong-jin (2016)


GOK-SEONG, aka Goksung, aka The Wailing, aka The Strangers
哭声/コクソン
Année : 2016
Genre : magie et idée noires
Pays : Corée du Sud
Production : 20th Century Fox / Ivanhoe Pictures
Réalisation : Na Hong-jin
Avec : Kwa Do-won, Hwang Jung-min, Kunimura Jun, Chun Woo-hee, Kim Hwan-hee, Heo Jin, Jang So-yeon, Kim Do-yoon


Dans un village reculé de Corée du Sud, une étrange épidémie semble frapper au hasard. Les victimes, qui poussent parfois le vice à se mutiler, sont prises d’une folie meurtrière. Les rumeurs vont bon train, et certains parlent déjà d’une malédiction surnaturelle, et d’un homme étrange… Un Japonais vivant comme un ermite, en pleine montagne. L’un des agents de police chargé de l’enquête voit sa vie bouleversée lorsque sa fille contracte à son tour ce mal insondable.

Na Hong-jin est sans aucun doute le réalisateur sud-coréen dont je suis la carrière avec le plus d’intérêt – en particulier depuis que Bong Joon-ho s’est exporté, et a légèrement déçu en Occident. À mille lieues des poseurs bankables que sont Park Chan-wook et Kim Jee-woon, Na Hong-jin a su, en l’espace de trois films rares, se construire un univers froid, et cru, dont les petites imperfections font aussi une partie du charme. THE CHASER en 2008, THE YELLOW SEA en 2010, et THE WAILING en 2016, film qui nous intéresse aujourd’hui.

Malgré des thèmes que l’on pense vus et revus, Na Hong-jin parvient toujours à surprendre le spectateur, à l’embarquer dans des directions insoupçonnées. En fait Na Hong-jin ne fait rien comme les autres, et il le prouve une nouvelle fois avec THE WAILING. Cette histoire qui semble tout d’abord surfer sur la mode des zombies (villageois contaminés par on-ne-sait-quoi qui développent une allergie et ont des poussées de violence inouïes), tourne en réalité le dos à tout ce qui a été fait avant pour livrer un regard tour à tour dur et aimant sur ces petits villages reculés, en proie à des croyances… aussi anachroniques que la cupidité des exorcistes ?

C’est là toute la force du film de Na Hong-jin. On doute constamment, ne sachant sur quel pied de poule sacrifiée danser. Si l’habit ne fait pas le moine, fait-il pour autant le diable ? Des indices graves et concordants suffisent-ils à prouver la culpabilité d’un pauvre hère, qui plus est isolé dans un pays qui n’est pas le sien ? Kunimura Jun qui est d’ailleurs absolument génial dans ce rôle troublant, qui fait souffler le chaud et le froid au creux de la nuque des spectateurs – pour la petite histoire, Na Hong-jin a choisi l’intéressé sur une simple photo, le visage de l’acteur ayant frappé le Sud-Coréen de plein fouet.

Magie et idées noires, énigmatique jusqu’à sa toute fin, Na Hong-jin semble s’aventurer là où la main des autres réalisateurs n’a jamais mis le pied.

Oli :        
Yasuko :

Trailer :

_____________________________________________________

Quick Review in English:

+ One of the most gifted Korean director
+ Once again, what a movie! Dark, strange, disturbing… til the end!
+ Actors are great, especially the cop and Kunimura Jun
+ Deja-vu? You may think so. But once again, Na Hong-jin is doing something different

– Some people may don’t like, may don’t understand the ending
– Some people may think the movie is too long

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Fantastique, Films non japonais, Thriller, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s