Hontou ni atta kowai hanashi Vol.8 Shinigami, Kojima Takashi (2007)


HONTOU NI ATTA KOWAI HANASHI VOL.8 SHINIGAMI
ほんとうにあった怖い話 第八夜 死神
Année : 2007
Genre : des fantômes jusqu’à ce que more s’en suive
Production : Broadway
Réalisation : Kojima Takashi
Avec : Hirata Ari, Sato Tetsuya, Kawasaki Sakura, Yoshida Emi, Kimura Taishi, Ôno Hitoshi, Noma Rei, Yoshikawa Tatsunori, Sakuragi Yui, Fukuda Mai, Tsuchiya Takumi, Katsunori Emi, Kitamura Osamu


Quelques amis qui se racontent des histoires à mourir de peur, une demeure qui bascule dans la terreur le jour où son talisman protecteur est retiré par mégarde, une jeune femme isolée dans une sombre piscine, un izakaya hanté et enfin l’esprit de Shinigami qui va frapper à la porte d’une demoiselle trop pure… Ne cherchez pas à leur échapper : les fantômes japonais finiront par vous rattraper !

Le principe de cette série des HONTOU NI ATTA KOWAI HANASHI est de proposer des dvd à thème. Le volume 8 est censé se pencher sur le cas de Shinigami, messager de la mort au Japon. A la vue de la jaquette je m’imaginais déjà le voir débarquer la nuit pour frapper ses victimes de son mortel sceau. Hélas le seul sceau proposé au spectateur est celui que ce dernier devra effectuer dans le vide scénaristique de l’ensemble… Car ce Shinigami, on n’en voit même pas la queue ! A dire vrai on l’envisage à peine lors du dernier segment de ce DTV. Au préalable, les différentes histoires se seront seulement focalisées sur des récits horrifiques avec apparitions (très classiques) de fantômes à la clé. Alors bien sûr en jouant sur les mots, vous me direz que là où Shinigami passe, les yûrei sont plus nombreux qu’ailleurs…certes.

Si on passe outre-tombe le fait que Shinigami n’est donc pas au centre des débats, il faut bien reconnaitre qu’on s’amuse presque en compagnie des quelques esprits malins qui parsèment les récits. Mention spéciale au segment dédié à l’izakaya hanté qui se détache sans difficulté aucune des autres histoires, qui abusent trop des facilités inhérentes au genre.

Oli :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ I’ve seen worst horror drama
+ A haunted mansion, a weird swimming-pool, an izakaya, dark toilets…that’s not so bad

– No chapters about Shinigami, just regular ghost stories, except maybe the last one…

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, V-Cinema, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s