Damned Files 5, Hanyûda Kouji (2003)


DAMNED FILES 5
ダムド・ファイル5
Année : 2003
Genre : Horror drama
Production : Nagoya Broadcasting Network
Réalisation : Hanyûda Kouji
Avec : Tadano Miako, Ino Yurie, Yamamoto Aisei, Seki Yui, Nakagawa Keishi, Kameishi Takakuni, Toda Masahiro, Natsuo Yuuna, Onoe Hiromi, Mizuno Tomonori, Yamazaki Hiroko, Nakjima Hiroko, Aki Sakurako, Tsuruta Akemi, Enomoto Yuki, Komine Rena, Ishibashi Kei, Iida Kisuke, Yamauchi Kenji, Kazamatsuri Yuki, Nishijima Hidetoshi


FILE NO. 0017 : Aru ike no hanashi
Trois petites filles s’aventurent dans la campagne profonde. A la suite d’une stupide dispute, l’une d’entre elle va se retrouver isolée…avant qu’une étrange femme, vêtue tout en blanc, ne s’intéresse enfin à elle.

FILE NO. 0018 : Rei no tôrimichi
Sur le point de divorcer, un homme emménage dans un nouvel appartement. Si l’étrange tâche noire située sur le plafond de sa chambre ne l’a jamais gêné, sa nouvelle petite amie va, elle, avoir de bien mauvaises surprises…

FILE NO. 0019 : Ningyô
Une écolière trouve, abandonnée sur la plage, une poupée aux yeux percés par de multiples épingles… Quelques jours plus tard, la jeune fille, les yeux embués, refusera de retourner à l’école, allant jusqu’à s’isoler complètement dans sa chambre.

FILE NO.0020 : Mô gitori no yûjin
Alors qu’elle est hospitalisée depuis longtemps, une jeune femme reçoit une lettre d’un homme qui la remercie pour leurs derniers rendez-vous. L’intéressée, pourtant, n’a jamais quitté sa chambre d’hôpital.

Quatre nouveaux épisodes des DAMNED FILES japonaises, ça ne se refuse pas. Surtout que la série continue de recycler (à partir d’histoires « vraies ») les thèmes et lieux classiques des légendes horrifiques du pays. Après la forêt, le love hotel, l’école ou le karaoke hantés, la vidéo qui tue, le fantôme aux longs cheveux noirs ou encore l’hôpital glauque à souhait, les DAMNED FILES s’intéressent cette fois-ci à des petites filles persécutées par une apparition maléfique en pleine campagne ou encore au mythe du doppelgänger. Si on ne saute pas au plafond d’effroi, il faut bien reconnaitre que certains petits effets fonctionnent parfaitement, surtout que l’atmosphère générale de ces quatre épisodes est très réussie (exception faite de la file No. 20, qui tient plus du drame fantastique que de la nouvelle horrifique).

Donc si vous aimez les légendes japonaises, les drama qui tentent de rattraper en ingéniosité ce qui leur manque en moyens, la jalousie féminine qui survit à tout et même à la mort, les petites filles perdues dans la nature hostile ou encore les enfants avec les yeux crevés, et bien ne manquez pas ce quatrième recueil des DAMNED FILES. Un bon cru, digne de figurer dans votre cave à veines.

Oli :        
Yasuko :

________________________________________

Quick Review in English:

+ A very good first story, in beautiful natural sets
+ Possession, female vengeance, kids with no eyes…everyone should be happy!

– The last File is pretty weird…much more a dramatic story than the other ones

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Damned Files, Drame, Fantastique, Fantômes, Horreur, Télévision, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s