Torihada 6, Miki Kôichirô (2009)


TORIHADA 6, aka Torihada 6~ Yofukashi no anata ni zokutto suru hanashi wo
トリハダ 6〜夜ふかしのあなたにゾクッとする話を
Année : 2009
Genre : paniques volatiles
Production : Fuji TV / Klock Worx / Hori Production
Réalisation : Miki Kôichirô
Avec : Tanimura Mitsuki, Asano Kaya, Oohashi Tomokazu, Yuge Tomohisa, Matsuoka Emiko, Adachi Rika, Ishidô Natsuo, Nozaki Yoshimi, Honda Yûka, Nishimura Yû, Jibiki Gou, Tsuji Osamu, Shimomura Eri, Satô Ryôhei, Tominaga Ryôhei, Abe Chieko, Ijûin Shunpei, Hirakata Genki, Honda Chikara


Une jeune femme (incarnée par Tanimura Mitsuki) est convaincue qu’une personne vient chez elle durant la journée. Car, parfois, la cuvette des WC est rabaissée, lorsqu’elle rentre le soir…quand ce n’est pas sa brosse à dents qui semble avoir été utilisée… Elle va rapidement se décider à acheter une caméra pour enregistrer ce qui peut se passer dans son appartement durant ses absences.

計画された別れの演出と戦慄 – Keikakusareta wakare no enshutsu to senritsu
Il vient de rompre, et est tout surprise de voir son ex lui offrir un nouvel ordinateur. Il accepte le cadeau sans vérifier ce qu’il y a dans la boite, et s’empresse de téléphoner à la fille qu’il voyait depuis longtemps en cachette…

日常に潜む不条理の確率 – Nichijou ni hisomu fujouri no kakuritsu
Sur le point d’utiliser un coin locker, dans une gare, une jeune fille trouve la clé d’un casier proche du sien. Ouvrira-t-elle la sanglante boite de pandore ?

保身に必要な最低限の代償 – Hoshin ni hitsuyouna saiteigenn no daishou
Pressé, cet employé monte dans le premier taxi qui vient. Il ne le sait pas encore, mais son chauffeur vient de perdre son emploi…

持たざる者の恐怖と狂気 – Motazaru mono no kyoufu to kyouki
Une mère de famille filme son fils dans un parc d’attractions. Elle sera la témoin de l’agression d’un employé déguisé en ours par deux gamins un peu trop virulents.

天使の中にある恐るべき残酷 – Tenshi no nakani aru osorubeki zankoku
Juste pour rire, un internaute répondra à un inconnu lui ayant demandé des conseils pour se débarrasser d’un cadavre. Le jour suivant, un autre individu viendra à son tour lui demander quelques conseils pour assassiner quelqu’un.

無欲で得た悲劇の主人公の座 – Muyoku de eta higeki no shujinkou no za
Épilogue de l’histoire mettant en scène Tanimura Mitsuki. L’intéressée, après être rentrée chez elle, va visionner le film de la journée enregistré par sa caméra. Bien évidemment, les images vont lui révéler un terrible secret…

Dernier opus en date de l’excellent drama TORIHADA, ce chapitre 6 propose une nouvelle fois des histoires variées, courtes et sans aucun élément fantastique, et toujours avec Tanimura Mitsuki présente pour le conte fil rouge. On a ici droit à une petite amie rejetée qui prépare son horrible revanche le sourire aux lèvres, ou encore à une jeune fille qui trouve plusieurs clés ouvrant quelques casiers automatiques d’une gare. Bien évidemment, avec le dernier casier rien ne se passera comme prévu, mais la chute est (un peu) inattendue : ça vous en bouchera un coin (locker).

L’histoire à propos du taxi taciturne est bien étrange et sa chute sympa, quant aux deux derniers contes ils feront intervenir directement (et indirectement) la géniale Tanimura Mitsuki (enfin une véritable jeune actrice qui fait la nique aux idoles stupides). A ce sujet, l’épilogue de la série est immanquable pour les fans (en gros pour une fois les rôles seront inversés : énorme !).

TORIHADA termine ici en beauté. J’espère qu’il y aura des suites, mais rien de neuf n’est venu depuis 2009… Quelque part, ce n’est pas plus mal : autant s’arrêter sur de la qualité, avant d’être à court d’idées. TORIHADA, en l’espace de six chapitres espacés sur deux ans, aura véritablement marqué son temps et les amateurs de drama horrifique au Japon.

Oli :        
Yasuko :

___________________________________

Quick Review in English:

+ Great short horror stories, as always, with shocking endings
+ All the stories are interesting
+ The final climax with Tanimura Mitsuki is very original (for the fans)

– last but not least?

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Horreur, Télévision, Thriller, Torihada, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Torihada 6, Miki Kôichirô (2009)

  1. guillaume dit :

    bon, il m’a fallu bien deux heures avant que ca fasse tilt dans mon pauvre cerveau : Tanimura Mitsuki = Canary = actrice qui m’a le plus boulversé ces dernieres années. Ca me fait donc super plaisir de réaliser que depuis 2005, elle a tourné dans plein de choses et que certaines de ces choses ont l’air bien. En tous cas j’ai tres envie de voir cette série des torihada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s