Kaidan shin mimibukuro: igyô, Iguchi Noboru (2012)


kaidan shin mimibukuro DVD BOXKAIDAN SHIN MIMIBUKURO: IGYÔ
怪談新耳袋異形
Année : 2012
Genre : Iguchi prend son pied
Production : BS-TBS / King Records Co.
Réalisation : Iguchi Noboru
Avec : Wada Ayaka, Fukuda Kanon, Nakanishi Kana, Tamura Meimi, Takeuchi Akari, Katsuta Rina, Miwa Kôichi, Oyamada Sayuri, Ishino Yôko, Toda Masahiro, Harita Miho


Akai hito hen

Une idole débutante et son agent vont passer la nuit dans un vieux ryokan, après une séance de photos qui ne s’est pas très bien passée. Les deux femmes vont connaître une soirée extrêmement mouvementée…

Alors qu’elle faisait la cuisine en attendant l’arrivée de sa sœur, une jeune fille va être attaquée par une espèce de monstre…rouge.

Wa ningyô hen

Deux parents décident d’aménager une nouvelle chambre pour leur fille, en y installant de nouveaux meubles dont un vieux miroir à trois glaces. Dès la première nuit, la porte du miroir en question va s’ouvrir toute seule.

Pour fêter le départ de l’une d’entre elles, qui va bientôt devenir une idole, une bande de copines se retrouve dans un bâtiment abandonné, un lieu qu’elles fréquentaient secrètement pour s’amuser quand elles étaient plus jeunes. Sur place, elles vont y trouver une étrange poupée.

kaidan shin mimibukuro igyo 01kaidan shin mimibukuro igyo 02

kaidan shin mimibukuro igyo 03kaidan shin mimibukuro igyo 04

Après quelques bons films, Iguchi Noboru nous revient avec KAIDAN SHIN MIMIBUKURO, une adaptation de nouvelles horrifiques à succès, et retombe hélas dans ses travers – de porc ? Peut-être bien, tant il semble avoir pris un malin plaisir à filmer les gambettes et les pieds de ses actrices plutôt que de s’appliquer à bien gérer les espaces et les apparitions maléfiques. A sa décharge, il convient de préciser que le casting féminin est constitué (presque) exclusivement d’idoles du groupe S/mileage, des gamines qui ont toujours eu l’habitude de mettre leurs jambes en avant – façon de parler, autrement elles se casseraient la gueule. De très jeunes idoles montrant constamment leurs jambes nues et leurs petits pieds séraphiques, mon dieu quel con-cept !

Si vous êtes un brin fétichiste, vous apprécierez donc certainement quelques plans d’une gratuité géniale. Si vous êtes amateur de bons films d’horreur, vous grincerez hélas des dents devant les piètres prestations de ces très jeunes filles qui ne sont pas encore des femmes, et encore moins des actrices. Très honnêtement, vous finirez peut-être même par préférer, comme moi, mâcher de la laine de verre plutôt que de regarder ces nanas jouer la comédie.

kaidan shin mimibukuro igyo 05kaidan shin mimibukuro igyo 06

kaidan shin mimibukuro igyo 07kaidan shin mimibukuro igyo 08

C’est d’autant plus regrettable que deux histoires (voire trois si vous êtes bien luné) sur les quatre sont relativement intéressantes à suivre : entre le monstre rouge difforme et dont on ne saura jamais rien (tellement grotesque qu’il n’est pas ridicule !), le ryokan hanté par un spectre lui-même poursuivi par un fantôme et le triple miroir (légende bien connue au Japon) distillant quelques apparitions efficaces (et une chute humoristique réussie), il y a de quoi passer un bon moment – surtout que tout cela n’est pas bien long. Comptez deux DVD locatifs de 50 minutes chacun, éventuellement regroupés ensemble pour la vente.

Le film de Iguchi Noboru est donc plutôt sympa sur le fond, hélas sur la forme il donne envie de pleurer du goudron.

Oli :         drapeau2
Yasuko : drapeau2

Le trailer :

Vidéo de promo avec le monstre qui surgit pour affoler nos idoles :

________________________________________________

Quick Review in English:

+ 2, maybe 3 of the 4 chapters are interesting horror stories
+ The red monster is so grotesque that he’s never ridiculous!
+ A ghost haunted by a ghost?!
+ If you like (very) young and pretty idols (and their feet), you will like this movie

– The idols of S/mileage cannot act at all, it’s awful
– Iguchi is not the best director in the world
– Iguchi is not the best director in Japan
– Iguchi is not the best director in his city
– He’s maybe not the best director in his neighborhood either

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 01

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 02

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 03

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 04

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 05

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 06

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 07

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 08

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 09

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 10

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 11

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 12

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 13

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 14

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 15

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 16

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 18

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 19

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 20

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 21

kaidan shin mimibukuro igyo IMAGE 22

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Fantômes, Horreur, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s