Kitano Makoto no omaera ikuna TV kanzen ban Vol.2, Kamakura Taisen (2012)


KITANO MAKOTO NO OMAERA IKUNA TV KANZEN BAN VOL.2
北野誠のおまえら行くな TV完全版 Vol.2
Année : 2012
Genre : chassez le surnaturel…
Production : Takeshobo / CS
Réalisation : Kamakura Taisen
Avec : Kitano Makoto, Nakayama Ichirô, Nishiurawa, Kobayashi Mafumi, Takahashi Rie, Kamakura Taisen, Higurashi Kanna


Kitano Makoto, entouré par des spécialistes du genre (Nakayama Ichirô, Nishiurawa), deux mangaka (Kobayashi Mafumi est mignonette) et quelques citoyens lambdas, nous propose de le suivre sur plusieurs death et mystery spots, des plus obscurs aux plus célèbres. Un ancien abattoir étrangement abandonné (suite du premier DVD), un temple au tronc frappé par la foudre, les caves creusées durant la seconde guerre mondiale, un étang hanté ou encore un appartement qui serait régulièrement visité par des esprits.
Avec Kitano Makoto, chassez le surnaturel, il revient au galop !

On prend les mêmes et on recommence : ce documentaire sur des légendes et autres mystères à priori surnaturels est la suite directe du précédent, qui avait été ingénieusement baptisé Volume 1. On reprend donc exactement là où l’on avait quitté nos charmants compères (Kitano Makoto, Nakayama Ichirô et Nishiurawa), c’est-à-dire près de cette grande et mystérieuse bâtisse abandonnée dans la montagne de la préfecture de Hyôgo. Après avoir entendu d’étranges bruits de pas, la nuit, nos amis sentiront une très forte odeur animale. S’agirait-il des fantômes des bovins morts il y a plusieurs années dans ce prétendu abattoir ? A la fin de la visite, certains commenceront également à croire à une explication extraterrestre… La vache, ils n’ont peur de rien nos aventuriers des documentaires de l’impossible !

Nous prendrons ensuite la direction de Kyoto, et de l’étang Nakayama, fort joli au demeurant. Une femme reviendrait régulièrement hanter ce lieu où elle se serait donné la mort. Divers témoignages pris sur le vif, promenade nocturne…Kitano Makoto se retroussera les manches, comme toujours, mais cette fois-ci on n’apprendra pas grand-chose. Au moins on ne peut pas accuser l’équipe de bidonner tous ses reportages, puisque lorsqu’il ne s’y passe rien, les techniciens ne rajoutent aucun CGI douteux ou idole en culottes courtes.

On s’intéressera alors à quelques mystery spots. Tout d’abord un arbre immense dont le tronc à été tailladé par la foudre (saisissant !), puis des caves de la région du Kansai dans lesquelles la population s’était réfugiée pour se protéger des bombardements de la seconde guerre mondiale. Ces caves, creusées ou partiellement naturelles, sont assez incroyables : elles sont immenses et, pour qui sait les dénicher, demeurent totalement accessibles puisque les pouvoirs publics n’en ont pas condamné l’accès. Étrange, car certains passages paraissent un peu dangereux malgré tout… Une visite passionnante et lourde de sens.

La dernière partie des reportages est beaucoup plus légère, à la limite de la parodie. Entre un vrai-faux remake de PARANORMAL ACTIVITY (Kitano va placer des caméras dans l’appartement hanté d’une jeune femme), et un jeu inspiré du Hitori Kakurenbo (Kitano qui cherche des poupées dissimulées dans ledit appartement), il y aura là matière à sourire, en particulier compte tenu de l’attitude des protagonistes qui ne se prendront pas toujours au sérieux.

Au final ce nouveau DVD estampillé KITANO MAKOTO NO OMAERA IKUNA souffle le chaud et le froid, et déçoit même légèrement quand on le compare à la réussite du précédent. Il ne s’adresse bien évidemment qu’à des catégories de spectateurs très précises : les gens qui croient dur comme fer à ce genre d’histoires, ceux qui doutent et qui aiment se poser des questions, et enfin ceux qui n’y croient absolument pas mais qui sont capables d’apprécier la chose comme la manifestation d’un folklore ambiant très persistant, au Japon.

Oli :        
Yasuko :

___________________________________________

Quick Review in English:

+ Real urban legends
+ Real mystery spots
+ Nothing is fake (well at least I hope so)
+ When nothing strange happens, staff members don’t add weird CGI or grotesque scenes
+ It’s a real documentary
+ Very interesting documentary about the caves of the WWII, in Kansai region
+ Sometimes Kitano & his friends can make fun of themselves (hitori kakurenbo parody)

– Less interesting than the previous DVD
– The PARANORMAL ACTIVITY parody (?) in the haunted appartment is not very good
– Sometimes the guests and staff seem to overreact

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Documentaire, Hitori kakurenbo, Télévision, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Kitano Makoto no omaera ikuna TV kanzen ban Vol.2, Kamakura Taisen (2012)

  1. Ping : Soirées horrifiques et estivales au Japon : Kaidan Kai (juillet 2012) | échec et (ciné)mat divers et avarié

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s