Umezu Kazuo: Kyôfu gekijô – Present, Yamaguchi Yûdai (2005)


UMEZU KAZUO: KYÔFU GEKIJÔ – PRESENT, aka Umezu Kazuo’s Horror Theater: The Present
楳図かずお恐怖劇場 – プレゼント
Année : 2005
Genre : Merry Christ à la masse
Production : Eisei Gekijo / Shochiku
Réalisation : Yamaguchi Yûdai
Avec : Takahashi Mai, Suga Takamasa, Mitsuya Yoko, Kurihara Hitomi, Nishio Kazuyuki, Shimane Sadayoshi, Ôshiro Kiyo, Sunami Noriko, Narumi Go, Harita Miho, Randall Himes


Une jeune femme qui fait des cauchemars à propos du Père Noël depuis son enfance va bientôt être confrontée à l’effroyable réalité : le méchant Père Noël existe bien, et il tient un Love Hôtel lui servant de couverture pour découper tranquillement les gens !

Réalisé avec savoir-faire par un habitué du genre (Yamaguchi Yûdai est aussi connu pour MEATBALL MACHINE ou encore TAMAMI THE BABY’S CURSE), PRESENT est un énergique et sanglant hommage au mangaka Umezu Kazuo. Une histoire relativement simple mais qui réserve malgré tout quelques bons coups (s’agit-il d’un rêve, d’une réalité déformée…pour obtenir la réponse finale patientez jusqu’au terme du générique de fin !).

Quelques jeunes se réunissent ainsi le soir de Noël…pour terminer tous ensemble dans un Love Hôtel (oui au Japon à moins d’être catholique, Noël c’est avant tout l’occasion pour les jeunes couples de faire la « fête »). L’horreur ne va pas tarder à frapper, de la forme la plus ignoble qui soit…un homme habillé en Père Noël se chargeant de découper les égarés à grands coups d’étoile des neiges transformée en lame fatale. Pour la petite bande d’amis qui pensait passer là un bon moment (ou un joyeux no hell), et bien c’est raté !


Ci-dessus : la « hot » du Père Noël

Survolté et plutôt bien mis en scène, PRESENT distille aussi une violence tour à tour grotesque (on en rigole) et malsaine (l’arrachage d’ongles, j’ai eu du mal), tant et si bien qu’on ne sait jamais trop comment prendre les évènements qui se succèdent à l’écran. Et ça fonctionne ! La période de Noël, enfin, est plutôt propice à ce genre de spectacle horrifique (le décalage étant total), et rappellera au spectateur ému d’heureux souvenirs des années 80 (3615 CODE PÈRE NOËL, GREMLINS…).

A ne pas manquer !

Oli :        
Yasuko :

_________________________________________

Quick Review in English:

+ Violent, funny, a little gore: it’s just great
+ Strange movies about Christmas are always interesting (remember GREMLINS)
+ The good director of MEATBALL MACHINE and TAMAMI

– It should be more famous!

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです 
Cet article, publié dans Fantastique, Gore, Horreur, Umezu Kazuo, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s